Pays riche, peuple pauvre !

Bienvenue sur le blog d’Omar Saada.

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 28 mai 2009
Archive pour le 28 mai, 2009


CORRUPTION, LANGUE NATIONALE ET OFFICIELLE EN ALGERIE !

28 mai, 2009
Non classé | 6 réponses »

corruption.jpg Guevara écrit le 28 mai 2009 a 11.31 :

Selon le quotidien d’information Ennahar El djadid du 27.05 (d’hier) le procureur prés du parquet de bir mourad rais a enqueté Messieurs les O res….pensables (les hauts résponsables) de la Protection Civile en l’occurence Homard mangea (omar mandja), B.K ( Belkacem Ketroussi) et Ben salem Mahfoud , impliqués dans une affaire de corruption et de faux commis de documents administratifs (certificaux scolarités des candidats et autres).L’affaire est en justice selon le journaliste Samir si youcef , il a été meme révélé que ces O responsables recrutent des exemptés du S.N c’est à dire les handicapés physiques et psychiques lors du dernier concours ( voir tous les concours).Le D.G de la Protection Civile quant à lui , rétorque qu’il a entiérement confiance à la justice alors qu’il est le chef d’orchestre de tout ce marasme.vers la fin de ce fameux article Homard mangea (omar mandja) s’innocente à sa façon…ainsi agissent les O responsables de la Protection Civile.
N.B: le journal a meme publié les copies des documents falsifiés….
Voici l’email du journal.
infos@ennaharonline.com
ce serait indigne de notre part si l’on reste indifférent au drame que traverse notre pays, notre service.

ILS NE BAISSENT JAMAIS LES YEUX VERS LA TERRE PUISQU’ILS IGNORENT L’HUMILITE ET LA HONTE.


Guevara d’imma gouraya

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
pompier003 écrit le 28 mai 2009 a 20.40

 

Merci pour ces informations Guevara.

Les visiteurs du blog trouveront ( ci-dessous)  la traduction de l’article et les documents publiés par le journal  arabophone  » Ennahar Aldjadid » dans son édition du 27 mai 2005.

Moi aussi, je dispose de dossiers, liés au recrutement d’agents inaptes, handicapés ou sans avoir subis les épreuves d’admission, dans lesquels Omar (Mangea) Manja et ses complices sont impliqués jusqu’au cou. Les dossiers que je compte  scanner et envoyer au procureur du tribunal de Bir Mourad Rais, dès que j’aurai son email ou l’email du tribunal. J’éspere que les collègues d’Alger puissent me procurer ces adresses. Certains  documents sont publiés dans l’article « Oui, ils recrutent des handicapés » du blog.

Il ne faut pas croire aux mensonges d’El-Habiri Lakhdar, car il est l’initiateur de toutes les prévarications qu’a connu les protection civile depuis sa nomination.

En 2004, alors que j’étais en sit-in au siege de l’UGTA, un officier de la DLI m’avait remis un Bordereau d’envoi, signé par un agent vacataire ( un ancien militaire répondant au nom de  H.Kasdali ) qu’El-Habiri avait nommé S/directeur des infrastructures afin de régulariser un certain nombre de factures douteuses. Il est utile de rappeler que ce vacataire n’a plus donner signe de vie, dès la parution d’un article de presse, faisant allusion a ce sujet, sur le quotidien  arabophone El-Bilad (édition du 17/10/2004).

Voici un exemple de document signé par le vacataire K. Kasdali :

dli.jpg

 Lorsque « Mustapha » gobe la place a « Lakhdar », par décret présidentiel de surcroît, il faut s’attendre au pire des pires. Et les hommes sont capables du pire et du meilleur, mais les traitres c’est dans le pire qu’ils sont les meilleurs.

Il faut se rendre compte que le soulard, El-Habiri, qui prétend faire confiance a la justice algérienne, signe des documents officielles du nom de « Mustapha » El-Habiri, alors que le décret présidentiel, du 6 juillet 2002, portant sa nomination en qualité de DG de la protection civile,  précise que la délégation de signature est octroyée a « Lakhdar » El-Habiri ( son vrai nom) !!!  Cela veut dire que si,  demain, Mustapha serait accusé de mauvaise gestion, Lakhdar va etre innocenté devant la loi et nul ne pourra l’inculper ( il ne faut pas être un expert judiciaire pour comprendre ce jeux)! Y a-t-il au monde une déchéance administrative aussi flagrante que celle-ci ? Y a-t-il un president qui contribue a une derive aussi scandaleuse que celle du président de la « rue-publique » algerienne?

cp2.jpg

C’est pour toutes ces raisons que nul ne peut me convaincre que les marocains : Bouteflika, Zerhouni, Belkheir…. travaillent pour l’interêt du peuple Algerien.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Ennahar El Djadid : Edition du 27 mai 2009.

Protection civile : Des cadres supérieurs falsifient des dossiers de recrutement

La direction générale de la protection civile a été secouée par un scandale impliquant des directeurs et directeurs adjoints dans la falsification, faux et usage de faux de documents officiels dans le but de recruter des « faux » cadres à des postes sensibles dans ce corps para militaire. Selon des sources judiciaires à Ennahar, le procureur de la république près le tribunal de Bir Mourad Raïs a ordonné l’ouverture d’une enquête élargie relative aux activités illégales de cadres supérieurs de la direction générale de la protection civile concernant les dossiers de recrutement et la falsification des attestations scolaires et ce, avec la complicité de cadres du ministère des finances et de la fonction publique. 

Selon les mêmes sources, l’enquête concernerait le directeur du personnel et de la formation à la direction générale M.O (Manja Omar) ainsi que son adjoint, chargé de la formation B.K (Belkacem Ketroussi ) le chargé du personnel B.M (Bensalem Mahfoud) dont les noms ont été mentionnés dans un rapport officiel transmit au procureur de la république près le tribunal de Bir Mourad Raïs, qui ont signés des PV officiels et commis des violations de la loi, en signant l’ouverture de postes budgétaires après la clôture de la durée fixée au 20 décembre. Ce qui confirme l’implication du contrôle financier du ministère des finances et de la fonction publique. Ennahar détient une copie des documents officiels objet de falsification effectuées par certains responsables de la direction générale de la protection civile dans le but de recruter des personnes de connaissance ne disposant pas d’expérience ni de diplômes, à des postes centraux à la direction générale. 

Certains documents démontrent réellement les dépassements commis qui touchent les dossiers de candidature aux postes supérieurs au niveau de la direction. Ces documents falsifiés mentionnent des établissements inconnus en Algérie, tels que des certificats de scolarités, dont nous détenons une copie, d’un des cadres de la direction générale. Ce dernier prétend être titulaire d’un diplôme en sciences humaines de l’université Houari Boumediene, bien que cette spécialité n’existe pas à cette université depuis sa création. La deuxième contradiction comportée dans le même document délivré en 1992 est que celle-ci dépendait, selon le document, du ministère de l’éducation nationale. Ce qui confirme que le document est faux car, depuis l’indépendance, il existe un ministère de l’université. Le document a été écrit sur du papier ordinaire avec une machine à écrire faisant fi des normes des documents officiels. Par ailleurs, Ennahar a reçu un autre document concernant le même cadre. Une décision délivrée par ministère de l’intérieur et signée par le sous-directeur à la formation, ce qui est contraire à la législation algérienne, dont le texte stipule clairement que les décisions sont signées par le ministre lui-même ou par une personne autorisée par lui, malgré que la personne en question n’a jamais reçu d’autorisation du ministre pour signer. Cette décision prouve que le cadre détenteur du diplôme universitaire supérieur, alors que le certificat de scolarité relatif au troisième semestre n’est pas un diplôme ou une attestation des études supérieur. En plus, la décision délivrée sur la base du certificat de scolarité falsifié est elle-même une décision nulle. 

D’autre part, Ennahar détient aussi des documents de recrutement d’agent de la protection civile, malgré que ces derniers soient exempts du service national pour des raisons médicales (certificats), ce qui les empêche de prétendre à des postes de travail dans le corps de la protection civile. Le rapport cite des cas de cadres qui ont occupé des postes de responsabilité malgré qu’ils soient atteints de maladies psychiques et des handicaps physique, ce qui prouve qu’ils ont accédés à ces postes de manières illégales. Le directeur général Mustapha Lahbiri : Nous avons confiance en la justice 

Le colonel Mustapha Lahbiri nous a déclaré, lors d’un entretient, qu’il n’était pas au courant de contenu cette l’affaire et qu’il avait confiance en la justice algérienne. Ce dernier nous orienta vers la direction générale afin d’en savoir plus sur les détails de cette affaire, précisant que la direction générale veille à l’application de la loi dans toutes ses dispositions relatives aux concours de recrutement en toute transparence.   Ennahar/ Sami Si Youcef 

Les documents publiés par Ennahar el djadid.

01.jpg

2.jpg

3.jpg

 

pdg.jpgMot du directeur generalivrogne01939f5.jpg

               « El -colon »  M.  El -Habiri             

Œuvrer à la diffusion d’une corruption digne de ce nom concernant l’activité de nous, les (ir) responsables de la Protection Civile, nécessite, à mon humble avis, un effort allant dans le sens d’un déploiement plus conséquent sur tous les plans. 

Pour atteindre cet objectif, je ne peux me permettre de laisser filer les montants faramineux  mis à ma disposition par mes acolytes du pouvoir et les innombrables opportunités qu’ils m’offrent afin de m’enrichir davantage, en contre partie de mes contributions financières aux campagnes présidentielles de notre roi de la rue-publique algérienne. 

Aussi, et à l’instar de toutes les institutions et organismes soucieux de répondre a aux  espérances  des vautours qui les incarnent, la Direction Générale de la Protection Civile a-t-elle décidé de se doter de moyens a même de me permettre un espace supplémentaire de rapprochement aux sources financières, aussi bien destinés aux pompiers qu’aux citoyens en général. 

Chercher à coordonner au mieux les actions de vols et de corruption entre les différents intervenants dans la gestion, en prévision des risques liés a la sécheresse des mamelles de la vache laitière, l’Algérie,  reste donc notre préoccupation majeure.Mais ce souci, une fois transcendé, nous ne pouvons nous en contenter car il y va de la protection et de la préservation de notre « CHKARA » pour laquelle nous déployons tous nos efforts avec la volonté soutenue d’asseoir une véritable culture du vol, du détournement, d’escroquerie et des forfaitures de tout genre et de toutes les couleurs, susceptibles d’empêcher que les moyens mis a notre disposition par la gouvernance de Bouteflika ne soient utilisés, voire gaspillés, dans l’intérêt de l’Algerie et de son pauvre peuple. 

En multipliant les  prévarications et, mieux, en réussissant à faire prendre conscience au plus grand nombre de responsables des dangers de la misère qui les menacent, nous arriverons certainement à la concrétisation de l’effet de symbiose tant espéré entre les acteurs impliqués dans la corruption et la malversation. Nous sommes tenus de mettre sur pied une administration décadente et une justice  déficiente et une économie rampante pour annihiler tout espoir au développement, et ce, en encourageant l’ensemble des effets dommageables préjudiciable à la société. 

C’est à ce titre que nous avions mis à la disposition des corrompus des autres institutions un espace de rapprochement et d’échange d’idées (la DGPC), qui, j’en suis convaincu, ne manquera pas d’offrir d’innombrables opportunités en matière d’enrichissement illicite et de jeter les bases d’une véritable culture de destruction de tout ce qui représente la dignité Algérienne et la faire propager dans les les autres institutions et parmi le public, aussi bien averti que profane. 

Votre serviteur : M. El-Hamiri

 

Plus d’articles : pompier003.unblog.fr

Association pour une Meille... |
NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | saharalibre75
| romaindesforges
| LGP 2008