Pays riche, peuple pauvre !

Bienvenue sur le blog d’Omar Saada.

19
mar 2008
Cette imposture algérienne !
Posté dans Non classé par pompier003 à 6:40 | 5 réponses »

   Au même titre que ses camarades « républicains », qui se respectent, tels le président égyptien, Moubarak, et tunisien, Benali, le président  algérien  vient d’entamer, lui aussi, sa course vers le pouvoir éternel, en entreprenant,  d’ores et déjà, la mobilisation de ses courtiers du FLN, du RND, des partis microscopiques, des zaouïas, de ses comités de soutien…et de ses lièvres habituels,   afin de  lui  baliser le chemin vers la « présidence à vie », via une nouvelle constitution que les « Bni oui oui » applaudiront comme  toujours. Lui et lui seul incarnera l’Algérie jusqu’a la mort, quitte a mener  le peuple vers une énième confrontation et l’Algérie vers l’abîme. Il n’est  pas surprenant donc si le super Mario algérien exhorte ses rapaces et ses voyous  pour « corriger »  un  article de cette nouvelle constitution  – la sixième, je crois, depuis 1976  –  qui permettra á  « sa majesté »  de prendre en otage, interminablement, le peuple, en lui imposant les lois  de l’impunité et du mépris. 

    Je suis un citoyen algérien en exil. Par malheur, j’ai eu  à discuter auparavant quelques minutes avec Bouteflika, lors de sa  visite effectuée à  Boumerdes, suite au séisme de l’été 2003. Ce jour la,  j’ai  eu l’inéluctable certitude que Boutef  se croit indispensable pour l’Algérie et que sans lui c’est le deluge. C’est pourquoi, il ne supporte aucune critique a son égard  ni  á  l’égard de ses délinquants de la rue (avec le statut de hauts fonctionnaires) parachutés á tous les niveaux de l’Etat,  á l’exemple du repris de justice  le colonel Mustapha El-Habiri, le beau frère du général major Larbi Belkheir et son associé, nommé a la tête de la protection civile  juste après  l’investiture de Boutef en 1999.  

     Au cours de  ma rencontre  avec  Bouteflika, devant les cameras  de la  télévision et la presse algérienne et étrangère, je le sentais agacer par mes propos. Il  voulait a tout prix mettre un terme a mes « embêtements », si ce n’est la présence d’un nombre important de sinistrés et de journalistes algériens et étrangers. Pour une fois, Dieu merci, le grand orateur n’a même pas pu placer un tout petit mot,  puisqu’il n’avait rien à « discourir » pour défendre un corrompu et repris de justice qui n’est autre que son ami proche le colonel Mustapha (Lakhdar) El-Habiri. 

    En m’adressant a Boutef, naivement, j’avais decouvert en lui une personne qui préfère parler seul pendant que les autres tendent les oreilles. Lui seul, et rien que lui,  en a le droit de parler, de  dire des stupidités et des mensonges, en incitant ceux qui ont l’habitude d’applaudir de l’applaudir. D’ailleurs, les algériens, particulièrement les jeunes, souffrent affreusement de le voir discourir presque chaque soir sur la télévision algérienne unique et orpheline.  L’ancien Oujdi et ses amis  usent donc de leurs pouvoirs selon leur bon vouloir et agissent comme si l’Algérie,  les algériens…..et même l’ENTV leur appartiennent.  

     J’ai pu comprendre, aussi, a cette occasion, que Bouteflika n’aime pas les citoyens avertis et, encore moins, ceux qui révèlent au peuple algérien  que  s’il est devenu président c’était grâce a ses amis et anciens harkis de la promotion Lacoste ; Belkheir, Nezzar, Lamari, Tounsi, El-Habiri… dont la plupart sont marocains ou Tunisiens. Ces traîtres de la nation, issu des rang supplétifs de l’armée coloniale, continuent de faire du sang des valeureux martyrs un fond de commerce au service de leurs intérêts. Ils ridiculisent l’Algérie et la décrédibilisent. Ils dilapident l’argent du pays. Ils sèment la discorde entre les Algériens et ils se redonnent à chaque fois une nouvelle virginité pour maintenir leur pouvoir et leur domination.  

  C’est pour toutes ces raisons, entre autres, que Abdelaziz Bouteflika et ses amis n’aiment pas entendre la libre expression. Ils détestent les algériens qui détestent le silence et qui dénoncent les malversations et le népotisme, surtout lorsqu’ils se trouvent, eux mêmes, dans le banc des accusés. Ils ne supportent surtout aucune critique sur  leur  personne ou sur  leur comportement………..Et tant pis pour tout ceux qui vont faire la queue devant les urnes, le mois d’avril 2009, et qui contribueront a la destruction de leur pays.    

                                                                   

 O.Saada 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

5 réponses:

  1. L'homme libre te dit... écrit:

    En 2001, le jour où la kabylie a marché sur Alger ,il fallait que toute l’Algerie suive, malheureusement non seulement elle n’a pas suivi, et pire ils ont été méprisés et traités de tous les noms …alors que c’etait un mouvement formidable pour le changement.
    il y a comme une odeur de d’intrigues dans ce pays et maintenant ils ne prennent plus la peine de se cacher ces saloups….pauvre algerie :-( Pays des hommes libre.

  2. En plus de l’odeur d’intrigue, il y a aussi les émanations nauséabondes de la grande trahison. L’Algérie est un pays trahi, tout d’abord, puis ruiné, ensuite, par ceux qui sèment l’ignorance et la médiocrité dans tous les sens. Pourquoi les fossoyeurs de l’Algérie prennent-ils la peine de se cacher puisque des millions d’algeriens se plaisent de vivre sous leur emprise ? La preuve : la demande insistante de certains malheureux pour modifier un article de la constitution et permettre a Boutef de briguer un troisieme mandat, puis un quatrieme, puis un centieme puis …devenir president a vie ?
    Vous avez bien raison de dire « pauvre Algerie »

  3. survivre écrit:

    Athika est venu regler ses comptes pour moi je suis algerien ;je pense Athika ell faux rien du tout juste satisfaire les USA les harkis et les sal juif qui ont detruit l’economie du monde ; pour se maintenir president a vie Athika doit se mettre a genou si non c’est le peuple algerien qui paye et ont vole son argent de petrole et c’est Athika et chassée d’algeire c’est en suisse quel continuerra de se souler comme dans l’ancien temps ; depuis 1999 Athika elle n’a rien fait
    1- le petole c’est allah qui le donne et c’est les harki qui le detourne
    2- tant que ses minables nous gouvernebt alors
    ont y vas dirrectement vers l’inconnu ; mais Athika a du retard gaspille l’argent de ce pauvre peuple ce n’est pas une solution
    3- Athika c’est le pirre qu’a cnnu l’algerie
    5- ne parlons pas des chiens derrier qui veulent absolument que Athika reste le temps de trouver aThika 2 pour casser la croute au nom des chouhaddas
    6- je vous dit c’est des minables ne valent rien du tout et resterrons des minables

  4. abdou écrit:

    pays riche.peuple pauvre ????et oui c’est la realité
    ça fait vraiment mal au coeur

  5. salut
    il ne faut esperer rien de ce regime vagabond et voleur des biens du peuple avec une femme ignorante (attika) qui est venue grace a la benediction des soldats harkis en algerie et des ministres pedés, voleurs et escrocs
    un president vieux et malade est juste la pour servir ses maitres de l’occident et en plus c’est un menteur. corompu et voleur auteur de detournement de plusieurs milliards placés dans ses compte en suisse.
    fils de pute

Laisser un commentaire

Association pour une Meille... |
NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | saharalibre75
| romaindesforges
| LGP 2008