Pays riche, peuple pauvre !

Bienvenue sur le blog d’Omar Saada.

8
déc 2007
Ces algeriens honteux !
Posté dans Non classé par pompier003 à 10:04 | 6 réponses »

lounes écrit:

bonjour
j’ai lu tres attentivement lé mensonges que vous écrivait sur votre blog je trouve cela honteux de la part d’un citoyen algerien
je voir que vous n’avais aucun respect pour votre patrie
vous savais que le mensonge ai quelque chose de tres grave et qu’il ai puni par la loi je vous demande seulement quelque chose c’est de vous regardé dans une glace et de vous demandé si vous etre quelq’un qui ai recpectueux de son prochain ou si vous en avais rien a faire
 

pompier003 écrit:


Re-bonjour cher Mr Lounes,
Je ne veux pas polémiquer, mais je me contente de vous dire que je me regarde chaque matin dans la glace et je vous confirme, en toute modestie, que je suis très fier de moi et, surtout, d’etre algérien de père et de mère, autrement dit un vrai. Ceux qui doivent avoir honte en face d’un miroir, c’est ceux qui ont mit l’algerie des martyrs a genou et ceux qui ont vendu leurs principes à bas prix ; Les « Haggarines, les ” raffadines” et les manieurs de la brosse à reluire ( je ne fais pas allusion a vous parce que je ne vous connais pas sauf si…..). Donc, ca me rejouit enormement de denoncer, d’accuser, de critiquer et de defier, les hommelettes qui incarnent ma patrie, et ce, jusqu’a nouvel ordre
Je ne vais pas passer mon temps a defendre ce que j’écris sur mon blog, car je l’ai déjà fait tout en étant en Algérie. les algeriens ont lu plus de 300 articles de presse me concernant. Mais je crois que vous ne lisez pas la presse independante, parce qu’elle ne dit que “des betises”.
Si je dis des mensonges, prouvez le contraire a lieu de perdre votre  » precieux » temps a critiquer gratuitement une personne que vous ne connaissez pas et a cacher des vérités que meme les aveugles ont vu . Pour cela, je vous prie d’utiliser l’espace de mon blog pour dire au monde des vérités concernant l’Algérie ; Comment va son peuple ( que vous n’etes pas digne de representer), le nombre de harragas qui meurent noyé dans la mer( ce sujet a ete abordé dans le conseil des ministres tout comme le sujet du vol des telephones portables), le nombre de personnes qui se donnent la mort, qui s’immolent sur les lieux publique et a l’enceinte meme de la maison de la presse, Tahar Djaout, pour dénoncer la Hogras des traitres qui dirigent l’algerie( je ne vais pas citer de cas parcequ’il y’en a plusieurs). Le nombre de familles qui passe la nuit à la belle étoile dans toutes le villes d’Algerie (en attendant le million de logements promis par votre président). Le nombre d’algériens qui se nourissent dans les dépotoirs (alors que les richesses de l’Algérie sont capables de faire vivre aisément le monde). Le nombre d’algériens qui pensent comme vous (Ils se comptent sur les bouts des doigts)….etc etc. Sinon, je vous conseille d’ecouter chaque soir le JT de 20 heures et d’aller acheter chaque matin le journal echaab ou el-moujahed pour lire des informations qui vous  plaisent, que vous croyez.
Vous me reprochez fallacieusement de na pas respecter ma patrie. Si vous considériez que Boutef et ses sbires sont la patrie vous devez prendre, ou reprendre, le chemin de l’ecole.
Je vous demande enfin, cher Lounes ( hacha Maatoub),  de me trouver une phrase dans mon blog qui porte atteinte a l’Algerie en tant que nation.

Je ne vais rien vous rajouter car je dois aller me reposer. La personne qui use de son precieux temps pour vous repondre a beaucoup a faire. Elle travaille de 3 H a 7 H et de 8H a 16 H, y compris le samedi, a bon entendeur.
                                                                                                                                                                                                   

 

inhumés hier à Tissemsilt

Forte émotion après la noyade de 5 courageux enfants

Par : Abed Meghit ( Liberté du 9/12/2007)

Ces algeriens honteux ! 87272Venus pour laver des sacs de semoule vides dans une mare, les trois filles et deux garçons sont morts noyés en tentant de se secourir mutuellement.

Atika, 14 ans, sa sœur, Fouzia, 11 ans, leur cousin Bilel, 10 ans, et sa sœur Warda, 6 ans, et l’autre cousin El-Aïd, 9 ans, sont morts jeudi dernier par noyade. Une autre fille, Aïcha âgée de 14 ans, a failli avoir le même sort si ce n’était l’intervention de son frère Walid, qui l’a sauvée in extremis de la noyade. Ces cinq enfants de la famille Malki du douar de Hetatcha, commune de Amari (17 kilomètres du chef-lieu Tissemsilt) sont morts dans des conditions incroyables. Selon les témoins, il était environ 13h quand les 6 enfants se trouvaient au niveau d’une mare creusée par les nomades l’été dernier pour abreuver leurs bêtes et qui se trouve à 1 kilomètre environ du douar. Étant tous issus de familles vivant dans des conditions précaires, ils y étaient juste pour… laver les sacs de semoule vides pour pouvoir les réutiliser après. C’est Atika la première qui avait glissé dans l’eau profonde de deux mètres, avant que sa sœur Fouzia ne plonge pour essayer de la sauver. Voyant ses deux cousines se débattre dans l’eau, Bilel les rejoint dans l’intention de les sauver. Suivront ensuite Warda, El-Aïd et Aïcha, tous ont plongé avec la même intention de sauver leur cousin et frère. L’un après l’autre, ils ont été engloutis. Seule Aïcha en sortit “indemne”, alors que les autres vont mourir par noyade. On notera tout de même que les corps de Atika, Fouzia, Bilel et Warda ont été repêchés par les citoyens se trouvant non loin du lac, alors que la Protection civile n’a pu repêcher que le corps de El-Aïd.
L’enterrement des cinq enfants a eu lieu le lendemain du drame en présence d’une foule nombreuse et des autorités locales. Hier samedi, toutes les écoles de la commune de Amari ont observé une minute de silence à la mémoire des 5 enfants scolarisés, à l’exception de Atika.
Ce drame, qui a provoqué une profonde émotion, vient soulever plusieurs questions, et pas des moindres.
En plus du total abandon de ces populations et des conditions misérables dans lesquelles elles vivent, ces enfants, par leur sacrifice, ont surtout secoué les consciences comme nous l’a déclaré un citoyen rencontré sur place : “Ils méritent beaucoup plus qu’une minute de silence. Un deuil national est la moindre des choses. Malgré leur pauvreté et leur jeune âge, ils ont montré beaucoup plus de courage et de bravoure que la plupart des adultes. Ils nous ont donné à tous une véritable leçon.”

Abed Meghit

Commentaire a l’intention de Lounes.

Ces jeunes enfants (Rabi yarhamhoum)  - ils ne sont pas les votres certes – ont des sentiments envers autrui en essayant de s’entraider et de se secourir mutuellement, alors que les traitres que vous defendez, Lounes, n’ont aucun sentiment envers tout un peuple, notamment ces enfants innocents qui vivent la pire pauvreté dans un pays trés riche.

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

6 réponses:

  1. azul felawen ;
    PAIX A LEURS AMES et que DIEU LES ACCUEILS EN SONT PARADIS .
    c’est vrai , ses enfants ont été trés courageux !

    à lounés : va te greffer un cerveau !

  2. lounes écrit:

    bonsoir
    je vous remercie d’avoir « pris de votre temps si précieux » pour répondre a mon petit message.
    Je me permet de vous contredire , en connaissance de cause, sur la personne de monsieur BERRADJA Kaddour vous dite en gros qu’il « arrange » les affaires mafieuse et frauduleuses des personnes hautement placé et bien je peux vous affirmer que vous vous tromper sur son cas.
    Toutes les promotions professionnelles qu’il a obtenu son le fruit s d’un travail acharner et surtout personnelles sans piston.
    il ai actuellement président de la cour suprême et non pas comme vous le prédisait ministre de la justice.
    alors je me permet de vous dire que moi aussi je traivail et moi aussi j’ai des horaire penible et c pas pour autant que je démonte des gens honnete comme monsieur berradja. et pour votre information je lis la presse independant et jarrive bien a lire entre les lignes.
    je vous remercie d’avance de lire ce petit message. et je vous souhaite un bon courage.

  3. AccueilAWViolations des droits humainsArticlesAnalyse & OpinionGalerieLiensRecherche

    Algérie : Qui dirige la Cour Suprême ?

    Risques Internationaux, N° 64, 1 novembre 2006
    http://www.risques-internationaux.com

    Nommé président de la cour suprême – la plus haute juridiction d’Algérie – par le président Bouteflika, le 27 septembre dernier, jour de l’ouverture de l’année judiciaire, Kaddour Berradja est officiellement présenté comme celui qui devrait appliquer la réforme de la Justice. Le garde des Sceaux, Tayeb Belaïz, ne gâche, d’ailleurs, aucune occasion de faire son éloge. La presse
    algérienne – notamment le quotidien Liberté du 11/10/06 – le décrit, elle aussi, sous un jour flatteur, rappelant qu’au cours de
    sa carrière, il a été président des Cours de Chlef et de Tlemcen, puis a occupé le poste de procureur général près la Cour d’Alger de 1989 à 1990, et a été nommé, par la suite, au même poste, à Tizi-Ouzou, et à Blida. Il est revenu en août 2000 à la cour d’Alger, toujours en qualité de procureur général, un poste qu’il occupa pendant six ans jusqu’à sa nomination
    de septembre. Mais, à Blida, il a laissé des souvenirs d’un tout autre ordre,
    qui font penser que Kaddour Berradja est, en fait, depuis longtemps un homme du DRS (Département Renseignement et Sécurité) c’est-à-dire de la police politique algérienne (l’exsécurité militaire). Selon une source fiable, il avait, alors qu’il était procureur général de cette ville, des relations étroites avec
    le chef du CTRI (le centre local du DRS) le Colonel Djebbar Mehenna. Durant toute la guerre civile, c’est lui, en tant que procureur général, qui autorisait le CTRI à extrader certains détenus des prisons, pour les faire torturer, alors que ceux-ci étaient déjà condamnés ou en attente d’un procès. Considéré comme une relation de confiance par le CTRI de Blida, il en aurait même profité pour faire emprisonner son propre adjoint,
    Saidani Mohamed (procureur général adjoint de Blida à cette époque). Celui-ci a, ainsi, été arrêté et incarcéré pour « aide et assistance à groupe armé ». Il semblerait que Kaddour Berradja souhaitait alors se débarrasser d’un témoin devenu gênant dans ses relations d’affaires avec le Wali de Blida (à l`époque Melizi Tahar) et le Colonel Djebbar Mehenna.
    Il est intéressant de constater que la police politique continue, en Algérie, à placer ses hommes dans les plus importantes institutions du pays ; la Cour Suprême est d’ailleurs, par excellence, le lieu où sont traitées les affaires sensibles.

    AccueilAWViolations des droits humainsArticlesAnalyse & OpinionGalerieLiensRecherche
    http://www.algeria-watch.org

    El watan du 22 juin 2006
    « Il gère le palais de justice comme propriété privée »
    Le bâtonnier a estimé avoir fait « trop de concessions » au PG, en étant « très patient » devant « la mauvaise volonté » de M. Berradja. Ce dernier, a ajouté Me Sellini, a sanctionné les plus brillants des juges pour avoir refusé d’obéir à ses injonctions. « Les exemples sont nombreux et je citerai le cas de juge qui a 30 ans d’expérience dans le pénal qui s’est retrouvé au foncier parce qu’il a refusé d’obéir à ses injonctions. Il gère le Palais de justice comme une propriété privée. Sa première décision a été de vouloir chasser le barreau du Palais de justice. Depuis sa venue à ce poste, il a déjà consommé quatre présidents de cour. Il veut instaurer une justice au garde-à-vous et à ses ordres. » Me Sellini a expliqué que « la haine » affichée par M. Berradja envers le bâtonnier et à travers lui les avocats a eu de graves conséquences. « Le PG se venge sur le justiciable. J’ai eu une affaire d’un mandant condamné par défaut à 6 mois avec sursis. Une fois que je l’ai prise, ce mandant a été condamné à 6 mois de prison ferme. Je ne mets pas en doute l’intégrité des magistrats, mais je sais qu’ils subissent une véritable terreur et n’ont pas les moyens de réagir. Nous sommes face à une escroquerie. L’avocat est empêché de plaider et les décisions rendues sont prises ailleurs que dans les bureaux des juges. » Ce constat noir, a révélé l’avocat, est unique au niveau national, puisque dans les autres cours « les avocats exercent en harmonie avec les chefs de cour ». Au nom de tous les avocats d’Alger, Me Sellini a conclu son intervention en lançant un « SOS » au ministre de la Justice lui demandant par la même occasion de prendre les mesures nécessaires, faute de quoi, a-t-il ajouté, « d’autres voies de protestation » seront empruntées.

    Salima Tlemçani

  4. à LOUNES , à travers vos com. sur les differents blogs que vous consultez , j’ais appris à vous connaitre .
    c’est pour celà que je vous dit : c’est grace à des gens comme vous si notre pays recule !
    vous ne comprenez rien à rien ! alors taisez vous et restez chez vous !

  5. Salut,
    Je vous remercie k2raguelid d’avoir « perdu votre temps »pour répondre a un ”chasseur de poux”. Je l’appelle ainsi parce que je commence à le comprendre moi aussi. C’est le genre de personnes qui ne font rien, mais qui sont très actifs lorsqu’il s’agit de critiquer ce que font les autres, en tentant, vainement bien entendu, de trouver des petites failles pour pouvoir entrer et semer leur poison. Cet individu n’a rien trouvé pour contredire le contenu de mes articles (qu’il considère des mensonges de A a Z) sauf la personne du sieur Kaddour Berradia.
    De toute façon, ce Berradja, je ne le prédisais pas ministre de la justice, d’autant que je ne suis pas un amateur de la prédication, mais j’ai dit « qu’il ne faut pas s’en étonner de le voir ministre de la justice).
    Quoiqu’il en soit, mes prémonitions n’étaient pas fausses, puisque il a été promu président de la cour suprême. Et ceux qui connaissent les rouages des républiques bananières, comme le cas de l’Algérie, ils savent bien qu’un président de la cour suprême arrangera mieux les sordides affaires qu’un ministre de la justice !

  6. ouardia écrit:

    il araison l algerie est devenue LE fief des des voleurs dans les hautes sphères de l etat; en veut tu en voila aux copains et des miettes au peuple;;adieu l algerie

Laisser un commentaire

Association pour une Meille... |
NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | saharalibre75
| romaindesforges
| LGP 2008